Nous utilisons des cookies afin de fournir une expérience utilisateur fluide et conviviale sur notre site. En naviguant sur ce site, vous acceptez la politique d'utilisation des cookies. Pour en savoir plus

Le peau à peau facturé aux Etats-Unis

Le 04 septembre 2016 dans un hôpital américain, Ryan Grassley devient père pour la première fois. Une infirmière lui propose de faire un peau-à-peau avec son enfant, né par césarienne.

Un geste normal pratiqué dans de nombreuses maternités en France afin de que le nouveau né et ses parents puissent nouer de nouveaux liens. Si le peau-à-peau semble être un acte qui va de soi après un accouchement, Ryan Grassley a eu la mauvaise surprise de découvrir à la sortie de la maternité que prendre son enfant dans ses bras lui avait été facturé 35€ (39,35 dollars).

 

L'indignation face au système de santé américain


Cette facture a été postée sur les réseaux sociaux, ce qui a déclenché 2 000 commentaires d'internautes indignés face au système de santé américain. La clinique justifie cette tarification par le fait qu'un peau à peau, après une césarienne, requiert la présence d'un membre du personnel pour éviter, par exemple, que le bébé ne tombe accidentellement par terre.

Le père
prend tout de même cette mésaventure avec humour : « Je ne suis pas là pour me plaindre. Nous avons eu une expérience très positive lors de la naissance de notre fils, et l'hôpital et le personnel étaient super tout au long du processus. ».

Il a même créé un compte afin recueillir des fonds pour payer « cette taxe stupide » selon ses dires. Il affirme que ainsi : « Et tout l'argent que je récolterai en plus sera investi dans une vasectomie car je ne veux plus jamais avoir à supporter les nuits blanches qu'imposeraient la naissance d'un nouveau bébé ! »

Culture et Formation est un établissement privé d'enseignement à distance spécialisé dans la formation de secrétaire médicale et soumis au contrôle pédagogique de l'Etat.
SAS au capital de 1.500.000 € - RCS Nanterre B 318 490 109

Plan du site - Mentions légales - Crédits - Règlement intérieur