Nous utilisons des cookies afin de fournir une expérience utilisateur fluide et conviviale sur notre site. En naviguant sur ce site, vous acceptez la politique d'utilisation des cookies. Pour en savoir plus

Comment réaliser vos devoirs de manière efficace ?

Au cours de votre formation, vous allez devoir réaliser et envoyer des devoirs à la correction. Qui un jour ne s’est pas posé la question : comment réussir mes devoirs ?
 
En réalité, il suffit d’appliquer quelques conseils et utiliser une certaine méthodologie de travail pour réussir.

1. J’étudie un cours, suite à ce cours, j’ai un ou plusieurs devoirs à envoyer à la correction.

 

J’étudie le cours chapitre par chapitre. Etudier veut dire apprendre et retenir !
 

Après chaque chapitre, je réalise le test de connaissances sans retourner dans le cours, je dois avoir mémorisé les notions.
 

Si le test n’est pas correct, c’est que je n’ai pas assimilé le cours.
 

Donc je ne passe pas au chapitre suivant, je recommence à étudier le chapitre.
 

Après chaque chapitre, je réalise une fiche de synthèse où je note bien les titres et les sous-titres, je résume l’essentiel des notions. Si je connais le plan du chapitre, je sais de quelles notions, il s’agit.
 

Exemple : I) Les composantes de la communication : j’ai appris que les composantes de la communication étaient l’émetteur, le récepteur, etc… Donc si dans une question, on me demande, citez les composantes de la communication, je sais de quoi il s’agit.


Lorsque j’ai étudié tous les chapitres, réalisé toutes les fiches de synthèse, je ferme le cours.


Je reprends toutes mes fiches, je les relis. Je suis prête pour effectuer le ou les devoirs sans retourner dans le cours.

 

2. Le ou les devoirs : vous y trouverez des mises en situation, des questions de théorie, des QCM…
 

Je lis une première fois le devoir dans sa totalité, question par question.


Je recommence une lecture avec un stabilo à la main et je commence à souligner les éléments qui me semblent important surtout s’il s’agit d’une mise en situation ou les informations sont dispersées.


S’il s’agit d’une question théorique, je lis attentivement la question, je souligne les termes essentiels. Si j’ai bien appris mon plan, je sais quelle va être la réponse demandée, où l’on veut que je m’oriente dans les éléments de réponse.


Attention aux verbes d’action utilisés, la réponse ne sera pas identique selon le verbe utilisé. Exemple : « citez les composantes » : je cite les éléments sans rentrer dans le détail. « Définissez les composantes » : je donne des définitions précises. « Expliquez les composantes » : je développe la  réponse en définissant, en expliquant le rôle… « Analysez la phrase… » : je dois à travers mes connaissances donner des arguments pour et contre… Si j’ai une hésitation, je prends le dictionnaire ou j’appelle le service des professeurs à ma disposition.


Pour une mise en situation, cela sera identique, je ne récite pas mon cours mais je l’applique à une situation particulière, je donne des réponses concrètes. Là encore les mots clés de la mise en situation me parleront puisque je connais mes plans de cours.


Si c’est un QCM, je lis attentivement la question car celle-ci peut contenir des pièges, notamment en utilisant des procédés de syntaxe qui pourraient m’induire en erreur.

 
3. Connaître ses cours, avoir des connaissances, c’est bien mais ce n’est pas suffisant pour réaliser un devoir. Il faut se mettre dans les conditions de réalisation !

 

Ne jamais commencer un devoir si je suis fatiguée.


Choisir le moment de la journée où je sens que ma concentration est la meilleure.


Je prévois un endroit au calme, j’évite de faire mes devoirs quand les enfants rentrent de l’école et sont excités !


Je prévois le matériel : feuilles, crayons, un dictionnaire si j’ai  des doutes sur l’orthographe d’un mot, ordinateur…


Je fais un brouillon, je prends question par question. Je peux commencer par une autre question que la première si lors de ma première lecture, je me suis aperçue que les questions n’avaient pas de liens entre elles. Si les questions ont des liens entre elles, je suis l’ordre donné, je risquerai d’oublier des éléments de réponse.


Je prends soin de relire mon brouillon, de corriger les fautes.


Je réalise une présentation correcte du devoir, si possible j’utilise un traitement de texte, c’est plus agréable à la lecture et je peux ainsi personnaliser la présentation en utilisant les couleurs, le gras, les espaces, les puces…


Je n’ai plus qu’à envoyer mon devoir en y apposant correctement mon nom, prénom, mon numéro d’élève via mon espace élèves ou par papier si je le souhaite.

 
Bon courage, en appliquant ces quelques conseils et cette méthodologie, vous ne pouvez que réussir !
 
Par Sylvie Lannoy


Culture et Formation est un établissement privé d'enseignement à distance spécialisé dans la formation de secrétaire médicale et soumis au contrôle pédagogique de l'Etat.
SAS au capital de 1.500.000 € - RCS Nanterre B 318 490 109

Plan du site - Mentions légales - Crédits - Règlement intérieur