Select Page
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
cpt_formations
cpt_metiers
cpt_cours
Filtrer par catégorie
Animalier
École
Esthétique – Beauté
Formation
Paramédical
Paroles d'élèves
Petite enfance
Social
Culture et Formation / Formations / Formation petite enfance

PETITE ENFANCE

Nos formations Petite Enfance

Travaillez, vous aussi, auprès des tout-petits ! Les départs massifs en retraite, le taux de natalité élevé font que les besoins en personnel dans la petite enfance ne font que croître. Les candidats diplômés n’ont donc aucun mal à trouver un emploi : crèches, maternités, PMI, etc…

CAP AEPE (petite enfance)

Obtenez votre CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance en étudiant de chez vous. Un diplôme de niveau 3 délivré par l’Éducation Nationale pour aider les enfants à bien grandir…

Découvrir

ATSEM

Participez à l’éducation et au développement des enfants en école maternelle en décrochant votre concours d’ATSEM (agent territorial spécialisé en école maternelle)

Découvrir

Vous êtes intéressé par l’une de nos formations?

La Petite Enfance est un terme utilisé aujourd’hui pour désigner les métiers en contact des enfants en bas âge, que ce soit dans le secteur de la santé, de l’animation ou de l’éducation.
Avant de vous expliquer les métiers de ce secteur et comment travailler avec les enfants, il est nécessaire de revenir sur ce qu’est la petite enfance : ce qu’elle représente, et pourquoi c’est une question si importante pour nos sociétés modernes.

Pourquoi définir la petite enfance

Définir la petite enfance est la préoccupation majeure des chercheurs et des spécialistes. Les professionnels de l’enfance et le grand public doivent intégrer cette notion aux enjeux sociétaux majeurs pour mieux répondre aux besoins des familles.

La petite enfance : un enjeu de société

petite enfanceLa Petite Enfance désigne les premières étapes du développement de l’être humain. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et les normes internationales définissent et placent la petite enfance comme “la période allant du développement prénatal jusqu’à l’âge de huit ans”.

Des études prouvent que ce moment clé de la vie est essentiel pour le développement de la personne humaine qui forge alors son identité, sa capacité d’apprentissage et son potentiel social.

De toutes les espèces connues, le petit de l’homme reste le plus longtemps sans défense et pas du tout préparé à affronter le monde extérieur. Période de risque et de danger, la petite enfance est aussi riche de possibilités incommensurables, c’est le temps de l’exploration, de l’expérimentation, de la maîtrise du changement. C’est la période cruciale où l’enfant adopte progressivement un comportement favorable à l’apprentissage et cherche à aller vers le monde extérieur. » (Le développement de la petite enfance : mettre en place les bases de l’apprentissage, Benedict Faccini et Bernard Combes, UNESCO, 1999).

La petite enfance, une question de société

Cette question de la petite enfance et de la place de l’enfant dans nos vies est essentielle pour notre société comme le précise la citation ci-dessus. Ses répercussions économiques, sociales et scientifiques sont en effet importantes, et ces enjeux expliquent le développement des métiers liés à la petite enfance, la recherche de méthodes efficaces d’apprentissages, la prévention des risques et la protection de l’enfance. Au cœur même des familles, la petite enfance est devenue un sujet de plus en plus considéré par le monde politique et qui finalement est historiquement récent.

Les périodes de la petite enfance

métier petite enfanceDans la documentation à notre disposition, on note que la catégorisation de la petite enfance par tranche d’âge n’est pas fixe, car elle dépend du secteur qui l’a défini ou de l’étude réalisée. Si l’enfance est la période suivant l’état de nourrisson, on retrouve des variations sur la question de la petite enfance en France :

  • Première possibilité : la petite enfance va de la naissance à l’âge de 3 ans (soit l’âge légal et obligatoire d’entrée à la maternelle),
  • Deuxième possibilité : la petite enfance va de la naissance à l’âge de 6 ans (soit l’âge de l’entrée obligatoire à l’école),
  • Troisième possibilité : la petite enfance va de l’âge de 2 ans à 4 ans.

Quelles que soient les segmentations et sous-catégorisations de la petite enfance, on retrouve un consensus résumé par l’UNESCO ( Organisation de Nations unies pour l’Education, la Science et la Culture) : les 8 premières années de vie d’un enfant sont déterminantes pour le développement d’un être humain. Pourtant, ce sont ces mêmes années qui constituent une période de vulnérabilité. La protection de l’enfance dans le monde (maltraitance, travail des enfants) reste un aspect crucial lié à de forts enjeux sociaux. On pourrait résumer cette question à cet adage : “il vaut mieux prévenir que guérir”.

Les métiers de la petite enfance

La petite enfance : un secteur qui recrute

Les métiers de la petite enfance recrutent. Plus que jamais, le bien-être des enfants devient central dans notre société. Le rythme de vie moderne impose à de nombreux parents de confier la garde de leurs enfants à des personnes fiables. Les familles attendent de ces professionnels d’être les relais dans l’éducation et l’apprentissage.

Depuis 2020, nous sommes également arrivés à une étape charnière où la génération du baby-boom part à la retraite, et laisse de nombreux postes vacants qui doivent être remplacés. Les besoins restent importants et la demande augmente : crèche, éducateurs, auxiliaires de puéricultures, écoles… En centre ou à domicile, cette demande croissante nécessite des professionnels possédant les connaissances et le savoir être qui caractérisent le personnel de la petite enfance.

Se former aux métiers de la petite enfance

Intervenir dans les métiers de la petite enfance nécessite une première vision des besoins professionnels.

Travailler avec les enfants est est plus qu’une vocation, c’est une passion ! Mais les métiers du secteur doivent recruter des professionnels compétents possédant les connaissances essentielles pour s’occuper, éduquer ou soigner les enfants. La base de connaissance est variée, allant de la question du bien-être de l’enfant à celle des premiers soins. L’expérience est également essentielle pour de nombreux services et structures (stage). Pour pouvoir postuler aux différents métiers, il est donc demandé d’être pourvu d’un diplôme (comme pour le CAP AEPE) ou un concours (comme pour accéder à un poste d’ATSEM).

Il existe une formation pour chacun des principaux métiers de la petite enfance pour pouvoir intégrer le personnel des différentes structures : écoles, crèches, micro-crèches… Si plusieurs mois de préparations sont nécessaires, vous pouvez vous former à distance avec des centres de formation comme l’école Culture et Formation.