Select Page
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
cpt_formations
cpt_metiers
cpt_cours
Filtrer par catégorie
École
Esthétique – Beauté
Formation
Paramédical
Paroles d'élèves
Petite enfance
Social
Culture et Formation / Actualités / École / Auxiliaire de vie, une reconnaissance et une revalorisation du métier suite à la Covid

Auxiliaire de vie, une reconnaissance et une revalorisation du métier suite à la Covid

3 minutes de lecture

Hausse des effectifs et des salaires… Les métiers du secteur social s’apprêtent à connaître une revalorisation. C’est donc le moment idéal pour vous lancer dans un projet de formation d’auxiliaire de vie avec notre école !

En effet, la crise sanitaire de la Covid-19 a montré le rôle essentiel des auxiliaires de vie et des assistants de vie. Ces acteurs du social se sont naturellement mobilisés auprès des personnes âgées ou handicapées maintenues à domicile.

Une population vieillissante… Conséquence : un besoin grandissant d’auxiliaire de vie qualifié

Face au vieillissement de la population française, de nombreuses opportunités d’emplois se créent pour les professionnels des secteurs sanitaire, social, médical et paramédical spécialisés en gérontologie*. Des secteurs d’avenir auxquels Culture et Formation vous forme !

Embaucher plus d’auxiliaires de vie pour mieux s’occuper des personnes âgées

Les besoins en termes d’accompagnement des personnes âgées sont déjà très importants et ne cessent de progresser*.

Actuellement, 830 000 personnes travaillent à temps plein dans le secteur du « grand âge »*. D’ici 2030, 249 000 recrutements seront nécessaires pour répondre aux besoins du domaine des services à la personne.

Et pourtant, le secteur de l’accompagnement des personnes âgées rencontre des difficultés à recruter du personnel formé.

revalorisation auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie, se former à un métier d’avenir

C’est donc le moment de vous former à distance au métier d’auxiliaire de vie ! D’autant que selon une enquête de la DREES, 93 000 postes supplémentaires d’aides à domicile seront nécessaires d’ici à 2024.

Notre centre de formation à distance dispense une formation reconnue par l’État en vue d’obtenir votre titre certifié d’auxiliaire de vie de niveau 3.

Vous souhaitez bénéficier d’une aide pour financer votre formation ? Sachez que notre formation à distance d’auxiliaire de vie certifiée est éligible au CPF

Formation éligible au CPF

Formez-vous à partir de 0 euros* avec votre Compte Formation.

Plus d’infos
*Sous réserve d’un crédit suffisant de vos droits formation et de votre assiduité

Auxiliaire de vie, une réforme pour revaloriser ce métier du secteur social

Et bonne nouvelle pour les auxiliaires de vie en poste ! Le plan national autour des métiers du grand âge prévoit d’accroître le temps de présence humaine à proximité des personnes âgées.

« La première nécessité pour demain est d’assurer auprès des personnes fragilisées par le grand âge la présence suffisante de professionnels qualifiés, fiers de leurs métiers, dans une relation d’accompagnement non seulement technique mais aussi humaine* ».

Auxiliaire de vie, une augmentation des salaires pour favoriser le recrutement

Ainsi, des temps minimaux d’intervention à domicile seront fixés selon la nature des besoins. Ces minima se traduiront par une hausse salariale. Pour les auxiliaires de vie à domicile, les indemnités kilométriques seront majorées, une manière d’accroître leur revenus.

En EHPAD, de nouvelles perspectives d’évolutions de carrière seront mises en place. Par exemple, des fonctions de « responsable d’unité de vie » en EHPAD pourront être créées, assorties de facto d’une augmentation de salaire.

Si vous êtes en poste, et que vous souhaitez valider vos acquis, sachez que le titre d’auxiliaire de vie peut s’obtenir par la VAE d’auxiliaire de vie avec Culture et Formation. Vous pourrez vous former tout en continuant à travailler.

*Selon l’Insee, « en 2030, environ 20 millions de personnes seront âgées de plus de 60 ans, contre 15 millions aujourd’hui. Les générations du baby-boom auront toutes plus de 65 ans en 2040. Sur cette même période, le nombre des personnes âgées dépendantes, c’est-à-dire en perte d’autonomie, passerait à 1, 55 million en 2030, puis à 2,3 millions en 2060 ».
*En 2050, 5 millions de Français auront plus de 85 ans, et le nombre d’aînés en perte d’autonomie aura presque doublé. Le secteur de l’accompagnement va de surcroît connaître dans les vingt prochaines années une vague de départ à la retraite. 60 % des salariés de la branche de l’aide à domicile en CDI ont plus de 45 ans et 27 % ont 55 ans et plus.
*Rapport Lilbault : https://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/rapport-libault-propositions-pour-reforme-politique-du-grand-age.html

Articles similaires

odio in tempus venenatis, leo ante. ut ut felis id, efficitur. ultricies