Select Page
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
cpt_formations
cpt_metiers
cpt_cours
Filtrer par catégorie
Animalier
École
Esthétique – Beauté
Fonction publique
Formation
Paramédical
Paroles d'élèves
Petite enfance
Social
Culture et Formation / Témoignages enrichis / Auxiliaire de vie certifiée – Témoignage de Mélanie

Témoignage de Mélanie

Mélanie vient d’obtenir son titre d’auxiliaire de vie certifiée avec Culture et Formation. Après avoir travaillé 10 ans en tant que serveuse, elle a décidé de changer de voie et faire ce qu’il lui plaisait vraiment : être au service des autres. Découvrez son témoignage.

Mon stage m’a permis de réaliser que j’aimais énormément le métier d’auxiliaire de vie. Le côté intime et la relation de confiance avec les personnes âgées sont une part importante de cette profession.

Découvrir le témoignage

Mélanie, vous nous avez envoyé un message pour nous témoigner de votre satisfaction suite à l’obtention de titre certifié d’auxiliaire de vie. Pourriez-vous nous en dire plus sur vous ?

Je m’appelle Mélanie, j’ai 32 ans et je travaille actuellement en tant qu’aide à domicile dans une ADMR*. Cependant, je n’ai pas toujours exercé dans ce secteur. Auparavant, j’ai travaillé pendant 10 ans en tant que serveuse dans un restaurant. Je suis tombée enceinte alors que j’avais seulement 18 ans. Je voulais pouvoir subvenir correctement aux besoins de mon enfant et lui apporter de la stabilité. Le métier de serveuse étant accessible, je me suis lancée.

J’avais toujours eu le souhait de devenir assistante sociale, mais je n’avais pas le niveau requis. C’est pourquoi je me suis orientée vers le métier d’auxiliaire de vie. J’ai suivi une formation à distance chez Culture et Formation et peu de temps après l’obtention de mon titre professionnel, j’ai trouvé un emploi.

Cette profession me plaît énormément, car elle me donne l’occasion d’aider mon prochain. Par la suite, j’aimerais devenir aide soignante.

Qu’avez-vous pensé de votre formation à distance avec Culture et Formation ?

Ma formation s’est très bien déroulée. Lorsque j’avais besoin d’aide, j’appelais l’école et j’obtenais rapidement les réponses à mes questions.

En outre, lors de la réalisation de mes devoirs, je me suis rendu compte que je possédais déjà certaines notions. Cela m’a beaucoup aidé dans la compréhension de la matière.

Je suis très satisfaite de l’école et des progrès que j’ai pu faire durant cette formation 🙂

Vous avez réalisé un stage. Pourriez-vous nous en parler ?

J’ai eu l’occasion d’effectuer un stage dans un EPHAD**. Lors de celui-ci, les équipes étaient divisées en deux : une équipe le matin et une équipe le soir.

Je faisais partie de l’équipe du matin. Je commençais ma journée à 6h45 par le lever des patients. Dans notre tournée, mon équipe s’occupait d’abord des patients diabétiques afin de leur donner leur traitement, et aussi de ceux qui sont attendus à des rendez-vous médicaux. Ensuite, nous entamions la toilette, l’habillage… des autres patients. Pour le petit-déjeuner et le déjeuner, nous faisions relativement la même chose en les amenant au pôle principal, où ils vont manger. Une fois la tournée finie, nous avions droit à une pause, puis nous enchaînons sur l’aide au ménage dans les appartements des résidents.

J’ai beaucoup aimé mon stage en EHPAD, mais je préfère mon poste actuel en ADMR bien que les journées soient beaucoup plus chargées. Il m’arrive de faire des journées de 8h00 à 20h00 avec une heure de pause. Mais quand on aime, on ne voit pas le temps passer ! D’autant plus que chaque jour et chaque patient sont uniques. Et c’est là toute la différence, on ne sait pas comment se déroulera notre journée.

Mon stage m’a permis de réaliser que j’aimais énormément le métier d’auxiliaire de vie. Le côté intime et la relation de confiance avec les personnes âgées sont une part importante de cette profession.

Quel est le secret de votre réussite aux épreuves d’auxiliaire de vie ?

Je n’ai pas réellement de secret pour ma réussite. Mais si je devais en donner un, ce serait d’y aller au culot, soit ça passe soit ça casse !

Lors de mon passage à l’examen, je n’avais plus révisé que ça. J’ai toujours travaillé mes cours tout au long de ma formation. Lors des épreuves, j’ai pris mon temps pour répondre aux questions, sans me précipiter. Je me suis appuyée à la fois sur mes connaissances théoriques et mes expériences professionnelles.

On peut dire que le culot a payé !

Quels conseils donneriez-vous aux élèves qui se forment actuellement au métier d’auxiliaire de vie ?

Si je devais donner un conseil, ce serait de bien se former sur le terrain, c’est là que l’on apprend le plus.

Lorsque vous révisez ou que vous étudiez votre cours, essayez de vous imaginer dans une situation adaptée. Faites des examens avec des mises en situation. C’est comme ça que j’ai appris le plus !

*ADMR : Le réseau ADMR est un réseau associatif de services à la personne.
**EHPAD : établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes

Cette formation
vous intéresse ?

Découvrez la formation décrite dans ce témoignage