Nous utilisons des cookies afin de fournir une expérience utilisateur fluide et conviviale sur notre site. En naviguant sur ce site, vous acceptez la politique d'utilisation des cookies. Pour en savoir plus

Le régime alimentaire adopté lors d'une grossesse peut entraîner une hyperactivité de l'enfant

Selon une étude britannique publiée dans le Journal of Child Psychology and Psychiatry, les enfants exposés, au cours de la grossesse, à une alimentation grasse et sucrée ont plus de risques d'être hyperactifs. 

Au cours de cette étude, les chercheurs ont suivi 83 enfants qui présentaient des troubles précoces du comportement ou des troubles hyperactifs. Ils ont également suivis 81 enfants qui ne présentaient pas de troubles particuliers.
 
En analysant le régime alimentaire de leurs mères pendant la grossesse, ils ont constaté que les enfants présentant des troubles avaient été exposés à un régime type junk food comprenant des produits industriels, transformés, gras et sucrés.

 

La modification d'un gène


Il apparaît que la junk food entraîne des modifications d'un gène, le IGF2 qui est impliqué dans le développement fœtal dont le celui de certaines zones du cerveau associées à l'hyperactivité. 

Cette étude montre la nécessité de suivre un régime alimentaire sain et équilibré pendant la grossesse pour la santé mentale de l'enfant. « Des compléments nutritionnels ont fait leur preuve pour diminuer les troubles du comportement chez ses enfants, il serait donc très important d'explorer à l'avenir les modifications génétiques occasionnées dans ce contexte », concluent les chercheurs.

Culture et Formation est un établissement privé d'enseignement à distance spécialisé dans la formation de secrétaire médicale et soumis au contrôle pédagogique de l'Etat.
SAS au capital de 1.500.000 € - RCS Nanterre B 318 490 109

Plan du site - Mentions légales - Crédits - Règlement intérieur