Onze vaccins obligatoires, voici ce qu'il faut savoir

Après un long débat, le passage à 11 vaccins obligatoires pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018 est devenu effectif. Culture et Formation vous en dit plus dans cet article.
 

Des vaccins auparavant recommandés deviennent obligatoires

 
Adoptée fin octobre 2017 par l'Assemblée nationale, cette mesure concerne les enfants nés à partir du 1er janvier 2018.
 
L’objectif de cette mesure est de protéger la santé de tous les enfants et de lutter contre les épidémies qui réapparaissent en France, notamment en raison d’une couverture vaccinale insuffisante chez les bébés de moins de 2 ans.
 
Huit vaccins auparavant recommandés deviennent obligatoires. Il s’agit des vaccins contre :
- La coqueluche,
- La rougeole-oreillons-rubéole (ROR),
- L’hépatite B,
- La bactérie Haemophilus influenzae,
- Le pneumocoque,
- Le méningocoque C.

Groupés sous l'appellation "DTP", trois l'étaient déjà :
- Le vaccin contre la diphtérie depuis 1938,
- Le vaccin contre le tétanos depuis 1940
- Et le vaccin contre la poliomyélite depuis 1964.
 
Ces onze vaccins seront indispensables à l'enfant pour être admis en collectivité (crèche, école...).
 
Pour laisser un temps d'adaptation aux parents, les premières vérifications n'auront lieu qu'à partir du 1er juin 2017.

A noter que la mesure n'est pas rétroactive, c’est-à-dire que les enfants nés avant ce 1er janvier 2018 ne sont pas concernés par cette obligation.
 
Par ailleurs, ces vaccins seront pris en charge à 65 % par l'Assurance Maladie, sauf le ROR, pris en charge à 100 % pour les mineurs.
 
 
Crédit photo : Le Monde

Culture et Formation est un établissement privé d'enseignement à distance spécialisé dans la formation de secrétaire médicale et soumis au contrôle pédagogique de l'Etat.
SAS au capital de 1.500.000 € - RCS Nanterre B 318 490 109

Mentions légales - Crédits - Règlement intérieur